|

Qui devrait utiliser le modèle de qualité en gestion des maladies chroniques?

 

Tous ceux qui travaillent dans le système de soins de santé et qui veulent prendre des décisions en regard des soins d'une qualité optimale bénéficieront du Modèle de qualité. Ou encore, ceux qui souhaitent  améliorer les activités d'un programme existant ou développer un nouveau programme qui sera mieux adapté à un besoin spécifique ou à un groupe de patients.

 

Médecins

Le développement et la mise en place d'un processus qui contribue à utiliser un modèle intégré pour gérer les maladies chroniques procurent aux médecins un soutien interdisciplinaire leur permettant de mener leurs tâches à bien. L'intégration de certaines pratiques professionnelles et de divers secteurs de services peut même réduire les surplus de travail. Il est essentiel de mettre en œuvre une approche évaluative pour choisir les meilleures pratiques cliniques, en raison de la pression croissante sur les ressources financières restreintes. Il est également important de se recentrer sur les objectifs, comme les meilleures pratiques spécifiquement adaptées aux maladies chroniques et les indicateurs de qualité en matière de soins aux patients. Contrairement à ce qui se fait souvent, l'accent ne devrait pas être mis exclusivement sur les indicateurs de performance administratifs.

 

Constituer une équipe de professionnels de la santé

L'adoption d'un processus pour gérer les maladies chroniques peut optimiser les services, faciliter la coopération chez tous les soignants et simplifier le rôle de chaque professionnel. Un tel processus peut aussi prévenir le chevauchement des rôles et la fragmentation des services, tout en promouvant la continuité des soins et une meilleure connaissance des services disponibles. Le tout, en bout de ligne, peut accroître le degré de satisfaction des patients et de leur famille à l'égard des soins dispensés.

 

Gestionnaires du réseau de la santé

Les maladies chroniques représentent un grand défi, tant pour les gouvernements que pour les systèmes de soin de santé. Malheureusement, comme la plupart des établissements utilisent un modèle organisationnel fondé sur les maladies aiguës, les gestionnaires sont souvent incapables de répondre aux demandes relatives aux maladies chroniques tant que des changements ne seront pas apportés. Le processus de soins aux patients dont il est question sur ce site Web facilitera la mise en place d'un modèle organisationnel axé sur la gestion des maladies chroniques, aidera à éviter les pièges courants et améliorera les résultats à court, moyen et long terme. Le processus évaluatif doit être axé sur les objectifs, comme les meilleures pratiques spécifiquement adaptées aux maladies chroniques et les indicateurs de qualité en matière de soins aux patients. L'accent ne devrait pas être mis exclusivement sur les indicateurs de performance administratifs.

 

Équipes de contrôle de qualité

Les comités de contrôle de qualité dans les établissements de santé devraient, dans un avenir rapproché, être en mesure d'évaluer les soins dispensés dans un contexte où les soins optimaux sont prodigués à des patients atteints de maladies chroniques. Dans la plupart des établissements de soins de santé, les indicateurs de qualité actuels mesurent seulement les aspects thérapeutiques de la phase aiguë de la maladie (ex. : durée de l'hospitalisation). Il faudrait mettre en place des indicateurs de qualité qui évaluent si - et dans quelle proportion - l'intégration des pratiques professionnelles et de divers secteurs de services améliore la gestion des maladies chroniques. Le processus de soins aux patients dont il est question sur ce site Web facilitera la mise en place de nouveaux indicateurs de qualité.

Les médecins, d’autres professionnels de la santé, les gestionnaires du réseau de la santé et les équipes de contrôle de qualité peuvent tous bénéficier du Modèle de qualité; l’utilisation du modèle aidera à redéfinir des indicateurs de qualité.