|

ÉTAPE 3

Choisir les objectifs prioritaires

Types d'objectifs

Justification

Un objectif représente le but à atteindre. Dans le Modèle de qualité en gestion des maladies chroniques, le premier objectif consiste à mettre en œuvre la stratégie ou les interventions souhaitées pour réduire les écarts dans la pratique. Le deuxième objectif consiste à se pencher sur les résultats, c'est-à-dire les résultats finaux; autrement dit, ce qui se produit lorsque les interventions souhaitées sont bel et bien implantées.

 

Objectifs

Interventions

Objectifs liés aux résultats

Intermédiaires

Finaux

Développement, validation et mise à jour des programmes et outils

 

 

 

 

 

Accès aux services (référence et suivi)

 

 

 

 

 

Visites à l'urgence

Utilisation optimale du traitement pharmacologique

Réadmissions

à l'hôpital

Implantation des programmes et outils

  • Formation
  • Coordination

Utilisation de la spirométrie

Qualité de vie pour les patients

Satisfaction (patients et professionnels de la santé)

Tableau 1 : Types d'objectifs

 

Objectifs d’intervention

Dans cette section, nous discuterons de la façon de déterminer vos objectifs en fonction des écarts dans la pratique, des obstacles perçus et des forces qui sont propres à votre établissement. Les objectifs d'intervention peuvent inclure le développement et la validation des programmes, de nouveaux outils, de la formation, etc., mais également l'adaptation et l'ajustement de programmes existants afin de les mettre à jour.

 

Objectifs liés aux résultats

Il s'agit des mesures ciblées sur lesquelles l'intervention choisie est censée agir. Bien que le terme comprenne le mot « résultats », les mesures peuvent être conçues pour modifier un processus (résultats intermédiaires). Et cela dépend, entre autres, du fonctionnement du programme, c.-à-d. du processus.

Toutefois, les résultats finaux (les changements qui surviennent à la suite de notre intervention/programme/cheminement clinique) doivent améliorer la santé des patients et l'utilisation des services de santé. Assurez-vous d'avoir une combinaison des deux types de résultats, car chacun d'eux a certaines limites sur le plan de la faisabilité et de l'évaluation, dont nous discuterons à l'étape 5, qui traite de l'évaluation.

Les résultats intermédiaires reflètent les pratiques exemplaires et sont liés à votre processus. Ils peuvent être en lien avec les écarts dans la pratique que vous avez déjà découverts. Ces résultats devront d'abord se concrétiser pour avoir un impact sur les résultats finaux. Par conséquent, vous aurez à la fois des objectifs à court terme et à long terme. Ces résultats sont plus intimement liés à vos pratiques véritables et, conséquemment, le fait de suivre de près leur progression peut servir à motiver les praticiens/professionnels. L'utilisation d'interventions fondées sur des données probantes en guise d'objectifs pour votre pratique devrait être une condition clé.

Exemples

  • Optimisation des traitements pharmacologiques et non pharmacologiques (interventions en matière de cessation du tabagisme, autogestion, réadaptation pulmonaire)
  • Amélioration des liens et de la communication entre l'hôpital et les soins de santé primaires, incluant les omnipraticiens

Résultats finaux : On pourrait être tenté de choisir certains résultats, comme l'amélioration de la qualité de vie des patients ou la réduction de la durée de séjour. Ce sont des buts importants; cependant, ils constituent des résultats qui ne pourront se concrétiser que si certains résultats liées aux processus ne sont d'abord atteints. Par contre, l'évaluation de ces types de résultats représente un défi important, car ils doivent être mesurés en plus des données qui sont déjà recueillies dans le cadre de votre pratique habituelle, et il y a un certain nombre de facteurs qui ne peuvent être contrôlés dans un contexte de pratique réelle (comparativement à ce qui peut être mesuré dans un essai clinique aléatoire). En outre, il peut être difficile de trouver des groupes référents ou des populations de référence aux fins de comparaison.

Exemples

  • Réussir à aider les patients à mieux composer avec leur maladie; amélioration de la qualité de vie et maintien de l'autonomie
  • Améliorer l'efficacité du système de santé (visites à l'urgence, hospitalisations, services dans la communauté, etc.)

N’oubliez pas que les résultats doivent être SMART : Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Rattachés à des résultats et dans un Temps précis.